Entreprise Française 🇫🇷

10% de réduction avec le code [MAMAN24] jusqu'au 31 mai

Paiements 100% Sécurisés

Tout savoir sur l’Attrape-rêve : Histoire, Signification, Utilisation, Fabrication

Originaire de la culture amérindienne, qui s’étendait des régions canadiennes aux régions nord-Américaines, l’attrape-rêve ou capteur de rêve devient de plus en plus populaire de nos jours en Europe et aux États-Unis. Certains l’utilisent pour décorer leurs chambres à coucher en ajoutant un style zen, d’autres pour améliorer le sommeil et retrouver un sommeil réparateur.  

Dans cet article, vous allez apprendre tout sur l’attrape-rêve : son histoire à travers différentes cultures, sa signification symbolique, son utilisation actuelle, ainsi que les méthodes de fabrication si vous voulez fabriquer un attrape-rêve par vous-même !

Qu’est-ce qu’un attrape-rêve ?

Traditionnellement, l’attrape-rêve est un objet artisanal formé d’un cercle, d’une toile tissée à l’intérieur du cercle et divers objets de décoration tels que plume, dentelles, rubans ou perles, etc. Aujourd’hui, de plus en plus de fabricants ont conçu d’autres formes comme le triangle, le carré ou encore la forme d’un cœur.

Comme son nom indique, l’attrape-rêve ou capteur de rêve est un objet qui attrape les rêves. Il protège le sommeil de son détenteur en brûlant les mauvais rêves dès les premières lueurs du jour. C’est la raison pour laquelle beaucoup de gens attachent un attrape-rêve au-dessus des berceaux des nouveau-nés ou aux têtes de lits des enfants. Au fur et à mesure des années, les adultes décident également de protéger leur sommeil en accrochant les capteurs de rêves dans leur chambre à coucher.

Néanmoins, il faut savoir que l’attrape-rêve ne fait pas l’interprétation de vos rêves. Il vous permet de conserver les rêves les plus importants, parfois révélateurs. Un mauvais rêve ne signifie pas forcément un cauchemar – un cauchemar peut contenir les messages importants et est laissé passer par un attrape-rêve – mauvais rêve signifie plutôt un rêve sans message utile pour vous.  

Quelle est l’histoire de l’attrape-rêve ?

L’attrape-rêve trouve son origine dans la culture amérindienne. La tribu la plus connue dans la fabrication des attrape-rêves est la tribu Ojibwe.  Cependant, l’attrape-rêve n’appartient pas seulement aux Ojibwés. Nous vous présentons ici les trois légendes autour de l’origine de l’attrape-rêve.

La Tribu Ojibwe

La légende de l’araignée

Pour de nombreuses cultures à travers le monde, les araignées sont des insectes redoutés et effrayants. Néanmoins, pour la tribu Ojibwe, elles représentaient en réalité un symbole de protection et de réconfort.

Une vieille légende Ojibwe raconte qu’à l’origine du monde, une femme mystique était surnommée « la femme araignée ». Elle garantissait la protection spirituelle de la tribu, et tout particulièrement des jeunes enfants, des bébés et des nouveau-nés.

La tribu Ojibwe ne cessait de croître et de s’étendre sur le territoire au fil des années. Il était alors devenu difficile pour la femme araignée de continuer d’assurer la protection de tous les membres de la tribu, qui avaient migré dans des contrées lointaines. Lui vint alors l’idée de créer l’attrape-rêve amérindien. Suivant son exemple, les mères et grand-mères le recréèrent à leur tour dans le but de protéger leurs enfants et leur famille, à distance.

La légende de chasseur

Un chasseur était parti plusieurs jours loin de sa famille pour la nourriture. Après plusieurs jours de marche, épuisé, il tomba sur une bête qui lui fit très peur. Hanté par la vision de cette créature, il était incapable de retrouver un sommeil paisible.

Un jour, l’homme fatigué de ses nuits blanches, s’est retrouvé endormi en plein milieu de la forêt. À son réveil, il fut fort étonné de ne pas avoir fait de mauvais rêves. Il aperçut une toile d’araignée, tout près d’où il s’était endormi. Il a déduit alors que cette toile d’araignée était celle qui le protégeait de ses mauvais rêves.

Lorsqu’il retourna auprès de sa tribu, l’homme, convaincu, décida de confectionner un objet en forme de toile d’araignée qu’il a suspendu dans sa cabane. La tribu en a fait de même et à commencer à tisser de la toile pour capturer les mauvais rêves.  Elle ornait la toile de perles pour symboliser la rosée du matin qui s’était posée sur la toile d’araignée.

La légende du grand esprit

Dans la tribu de Lakota en Amérique, le peuple était hanté par des mauvais rêves. Les enfants étaient apeurés et fatigués. Devant ce phénomène, le chef du village décida d’évoquer tous les sages de la tribu.

C’est alors qu’un grand Chaman s’en alla s’isoler dans la forêt pour invoquer les esprits pour trouver une solution. Au cours de sa méditation, il rencontra le Grand Esprit de la forêt. Celui-ci apparut sous forme d’araignée et expliqua au sage qu’il avait besoin d’un filtre pour garder les énergies positives.

De retour au village, le Sage raconta au reste de la tribu sa rencontre avec le Grand Esprit, il leur convainc de fabriquer un objet en forme de toile d’araignée. Les premiers attrape-rêves virent le jour pour filtrer les mauvais rêves et pour faire passer les bonnes énergies.

Quelle est la signification d’un attrape-rêve ?

Selon les différentes cultures, la signification d’un attrape-rêve est simple : c’est un objet qui protège son détenteur contre les mauvais esprits et attire les bons esprits durant le sommeil. Les mauvais esprits créent les tracasseries et les ennuis pour rien, alors que les bons esprits transmettent leurs enseignements à travers des visions dans les rêves. Un attrape-rêve ne conserve que les rêves importants qui ont réellement un sens pour le rêveur.

Un attrape-rêve typique est composé de quatre parties principales – le cerceau, la toile, la perle et la plume – chacune porte une signification importante. C’est pourquoi dans la fabrication d’attrape-rêve, les éléments ont été soigneusement choisis, que ce soit en termes de matière comme en termes de forme.

Le cerceau

Il symbolise la vie éternelle et le cycle de la vie.

L’attrape-rêve est souvent en forme d’un cercle. Le cercle représente le cycle de la vie.  Cela comprend tous les éléments autour de la vie humaine comme la terre, la lune, le soleil, l’eau, le feu, le cycle du jour et de la nuit, mais aussi les variations de saison. Le cerceau représente également le soleil qui apporte les forces positives.

Le diamètre du cercle peut être différent, ainsi on retrouve des capteurs de rêves de plusieurs tailles différentes. Il n’y a pas d’effet entre la taille et la capacité à capter les mauvais rêves, il s’agit surtout de préférences.

La toile

Elle permet de capturer les mauvais rêves.

Le tissage traditionnel de capteurs de rêve est basé sur la toile d’araignée. Mais le nombre de contacts avec le cercle de sauge représente différentes significations qui se répartissent comme suit :

  • 7 points d’ancrage : les 7 fondements de la culture amérindienne.
  • 8 points d’ancrage : les 8 pattes d’araignée
  • 13 points d’ancrage : les 13 phases de la lune

Le trou au centre de l’attrape-rêve est le passage des bons rêves. Tandis que la toile sert à filtrer les mauvais esprits ou les énergies négatives, la toile permet aussi de cueillir les premiers rayons de soleil qui sont notamment censés apporter la paix et la sérénité durant la journée.

La perle centrale

Elle est le symbole des esprits protectrice.

Dans certains modèles de capteurs de rêve, on retrouve une perle au centre de la toile. Pour les tribus amérindiennes, notamment chez les Lakota, cette perle représente l’araignée le Grand Esprit. Chez les Ojibwé, la perle centrale représente la Femme araignée protectrice des enfants. Ce sont notamment les esprits protecteurs qui guident les tribus et les protègent durant leurs sommeils.

Les plumes

Elles servent à faire entrer les bons rêves dans votre esprit.

Les plumes sont symbole de légèreté, de douceur, mais aussi de l’air. C’est le premier fondement de la culture amérindienne. Les plumes sont choisies parce qu’ils permettent aux rêves de glisser jusqu’aux propriétaires de l’objet. En outre, les plumes permettent aussi de créer le lien entre les hommes et le Grand Esprit protecteur.

Comment utiliser un attrape-rêve ?

Aujourd’hui, les attrape-rêves ont plusieurs utilisations : certaines personnes les utilisent comme un moyen de capturer les mauvais rêves. Afin de fonctionner, cet objet doit être placé au-dessus du lit, orienté de manière à capter les lueurs du jour pour anéantir les rêves qui ont été captés. Beaucoup ont aussi choisi de l’accrocher au-dessus d’un berceau pour bébé.

D’autres personnes, en revanche, utilisent cet objet comme décoration zen. On peut l’utiliser comme ornement mural dans une chambre afin de donner un esprit bohème à la pièce. Les modèles décoratifs sont très variés et il est possible d’en trouver avec des coquillages, des pompons, des rubans, etc. Ces objets décoratifs peuvent être suspendus un peu partout dans votre maison, et même dans votre jardin.

Les capteurs de rêves se présentent en différentes dimensions aujourd’hui, si bien que certains les utilisent afin de fabriquer des bijoux. Ainsi, il est possible de les retrouver sous forme de boucles d’oreilles ou de pendentif.

Comment fabriquer un attrape-rêve ?

Si vous ne souhaitez pas acheter un attrape-rêve, il est tout à fait possible de faire soi-même cet objet. Selon les légendes amérindiennes, l’attrape-rêve fabriqué par soi-même a des effets protecteurs plus puissants.

La fabrication d’un attrape-rêve peut être simple en 3 étapes :

  1. Entourer un cerceau avec de la corde en coton
  2. Tresser la toile de manière symétrique
  3. Attacher les plumes et les coquillages

Plus concrètement, vous auriez besoin de matériaux :

  • Un cercle en bois ou métal : choisissez la taille en fonction de votre préférence
  • De la ficelle : fil de coton, de lin, ou même des fils de couleurs
  • Des plumes : synthétiques dans le commerce ou naturelles dans la forêt
  • Des décorations : comme les perles colorées ou des coquillages
  • Des rubans ou des cordes
  • La colle

Une fois que tous vos matériaux sont prêts, on peut commencer la réalisation.

  1. Enroulez la laine autour du rouleau jusqu’à ce qu’elle soit complètement recouverte. Fixez avec un nœud.
  2. Prenez une longueur de ficelle de couleur, faites un nœud autour de votre cerceau à intervalles réguliers, puis étirez la ficelle jusqu’à un endroit de quelques mètres au centre et faites-en une boucle. Continuez à faire des boucles régulièrement espacées jusqu’à ce que vous ayez fait le tour complet.
  3. Répétez ce processus avec une deuxième longueur de chaîne…
  4. … Et encore avec un troisième.
  5. Maintenant, attachez une longueur de ficelle à une plume et attachez-la avec un nœud au bas de votre cerceau.
  6. Ensuite, ajoutez quelques décorations. Nous avons collé des minis pompons et une étoile à paillettes.
  7. La dernière étape consiste à attacher une boucle de ficelle en haut pour y suspendre votre capteur de rêves.

Fabriquer un attrape-rêve peut se révéler relaxant, voire thérapeutique, car ça permet de se concentrer, se recentrer. Essayez dès maintenant avec vos amours ou vos enfants de fabriquer cet objet à la fois décoratif et spirituel !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *